jeudi 31 janvier 2019

S'aimer et avoir le courage de dire NON aux critiques négatives

Récemment, j'écoutais L. Brown, un des mes "motivational speakers" préférés, qui pendant son discours, a prononcé une phrase qui m'a marqué je cite : "someone's opinion of you does not have to become your reality". Excusez l'anglicisme, mais j'ai trouvé plus percutante de répéter la phrase dans la langue d'origine où je l'ai entendu. Je propose une traduction <<la perception ou l'opinion que quelqu'un se fait de nous ne doit pas devenir notre réalité>>.

Ceci pour dire que dans la vie, on lit mais on est aussi lu par autrui. Je veux dire par là que le jugement de valeur a toujours existé et l'on ne peut empêcher quelqu'un d'avoir une lecture/une perception juste ou faussée sur notre personne. Mais le plus important à mon avis, reste la perception qu'on à de nous mêmes avec tout ce qui compose notre personnalité comme vertus ou valeurs, forces et limites, accomplissements et échecs..., tous ces paramètres qui définissent l'être et parsèment son chemin de vie.

Pour ma part, j'ai toujours pensé (et le pense toujours d'ailleurs) que la bienveillance, l'amour, l'estime, le respect commencent d'abord envers sa propre personne. Et à partir de là, peu importe l'opinion d'autrui, quand c'est en accord avec ce que nous sommes dans notre constitution comme dans notre complexion, c'est tant mieux. Et dans le cas contraire, considérez tout simplement que la personne qui critique ou porte un jugement dépréciatif, la plus part du temps sans connaître la personne dont il est question en plus, n'a rien d'autre à partager que du négatif. Or le négatif, même si ça fait parti de la vie, n'a jamais fait avancer quelqu'un.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire